_
Plateforme romande invention innovation. Association Suisse des inventeurs, détenteurs de brevets et patentes de Suisse Romande. Revue Iro-Magazine.
invention.ch
_
Associations suisses

IRO mentor club

Associations suisses

CH associations

Les inventeurs et inventrices

Inventeurs

Formation

Formation

Point créateur

Point créateurs

Brevets et patentes

Brevets/Forum

Investir dans des idées suisses

I N V E S T I R

Sélection de livres

Lire /livres


_
_ Membres
  
Berne
  
Fribourg
  
Genève
  
Jura
  
Neuchâtel
  
Soleure
  
Vaud
  
Valais

Nom et PrénomTornare Alain-Jacques

_

AdresseLe Grenier, Route des Gottes 26-30
NP LieuCH-1633 Marsens
Tél.026 915 19 55
Fax
E-mailtornare[at]hotmail.com
Internethttp://fr.wikipedia.org/wiki/Alain-Jacques_Tornare
Anniversaire09.03.1957
ProfessionHistorien indépendant et journaliste à ses heures

FormationAncien élève des classes préparatoires à l’Ecole Normale Supérieure, aux lycées Châtelet de Douai et Faidherbe à Lille/France.
Licence ès Lettres, licence d’enseignement en histoire en 1980. Université de Lille III.
Maîtrise ès Lettres en histoire en 1981, sous la direction du professeur Claude Nordmann. (Mention Très Bien).
Sujet: « Les troupes suisses capitulées au service du Roi, du renouvellement de l’Alliance en 1663 à la fin de l’ancienne monarchie ».
D.E.A.: (Diplôme d’Etudes Approfondies) en histoire en 1983. (Mention T.B.).
Sujet: « Les relations entre le canton de Fribourg et la France de 1789 à 1814 ».
Doctorant à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes à Paris de 1993 à 1996.
Doctorat (diplôme national) à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes à la Sorbonne, sous la direction du professeur Jean Tulard, soutenu le 22 juin 1996. Mention “ Très honorable avec les félicitations du Jury à l’unanimité ”.
Sujet: « Les troupes suisses capitulées et les relations franco-helvétiques à la fin du XVIIIe siècle ».


Parcours
professionnel
Docteur ès lettres de la Sorbonne, spécialiste des relations franco-suisses, chargé de cours à l’Université de Fribourg de 1998 à 2006, Alain-Jacques Czouz-Tornare a participé en 2003 au film d’Anne Cunéo : « Napoléon et la Suisse : la Médiation, naissance d’une nation ».
Collaborateur scientifique auprès des Archives de la Ville de Fribourg.
Collaborateur indépendant de plusieurs médias français et suisses écrits dont les Annales historiques de la Révolution française, L’Histoire, Le Temps, L’Hebdo et Radio Fribourg, ou audiovisuels comme la RSR Espace 2 ou Radio Fribourg, dont les auditeurs apprécient ses présentations décalées et provocatrices de notre passé.
Auteur de nombreuses expositions, commissaire délégué des expositions suivantes :
-Quand Fribourg était capitale de la Suisse/Als Freiburg die Haupstadt der Schweiz war. Bibliothèque Cantonale et Universitaire de Fribourg, du lundi 22 septembre au mercredi 19 novembre 2003 et Médiathèque Jacques Baumel de Rueil-Malmaison du 8 au 29 avril 2005.
-Collaboration à l’exposition et à l’ouvrage Fribourg sur les chemins de l’Europe/Freiburg auf den Wegen Europas. Ouvrage publié au printemps 2000 à l’occasion des 25e journées de l’Europe de l’Université de Fribourg.
-Collaboration à l’exposition et au catalogue sur La franc-maçonnerie à Fribourg au Musée d’Art et d’Histoire de Fribourg à partir du 22 mars 2001. « Les militaires fribourgeois dans la Franc-maçonnerie ».
-Conseiller scientifique et auteur des textes des textiles pour la nouvelle exposition permanente inauguré le 24 avril 2009 dans la salle d’armes du Musée Militaire Vaudois au château de Morges, sur le thème : 340 ans d’histoire militaire vaudoise. De Davel à Guisan. Auteur de la base de données des soldats vaudois de Napoléon et du concept de restitution morphologique des soldats présentée dans la Tour des archives.
Auteur pour la presse spécialisée françaises de plusieurs articles dont : « La Suisse est-elle une invention française ? » in L’Histoire, no 260, décembre 2001, p. 26-28, rubrique “ anniversaire ” ; “ Les soldats suisses de Napoléon ”, Napoléon 1er. Le magazine du Consulat et de l’Empire, no 10, septembre-octobre 2001, p. 30-35 ; « Le rôle des Suisses dans la guerre d’Espagne », in La Revue Napoléon, no 35, août 2008, p. 21-27 ; « La mission pacificatrice du général Ney, ambassadeur en Suisse (1802-1803) » in Revue du Souvenir napoléonien, Société française d’histoire napoléonienne, 71e année, no 476, juillet-août-septembre 2008, p. 42-49.
Depuis 1986, il a participé à une bonne cinquantaine de colloques sur la Révolution et l’Empire. Voir par exemple : « La Suisse baromètre de l’influence française en Europe en 1807 », Colloque à l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Etudes réunies par Jacques Bernet et Emmanuel Cherrier, Presses Universitaires de Valenciennes, 2009, Recherches Valenciennoises no 30, p. 85-112. Voir aussi : « L’exemple d’une Suisse nation de l’extérieur : La Consulta de Paris (novembre 1802-février 1803) » In : La plume et le sabre. Hommages offerts au professeur Jean-Paul Bertaud. Paris, Publications de la Sorbonne, 2002, p. 465-475.
Il a organisé à la Sorbonne le 8 mars 2003 le colloque suisse sur « La genèse et la mise en œuvre de l’Acte de Médiation : Aspects des relations franco-suisses autour de 1803 » et dirigé la publication des Actes sous le titre : Quand Napoléon Bonaparte recréa la Suisse, Paris, 2005, collection études révolutionnaires no 7, Société des études robespierristes, 251 pages.
On lui doit notamment Vaudois et Confédérés au service de France 1789-1798, Cabédita, 1998 ; Les Vaudois de Napoléon, des Pyramides à Waterloo (1798-1815), Cabédita 2003 ; Co-auteur avec Georges Andrey de Dessins de presse 1848-1998. Jeux de miroirs dans la Maison suisse/Pressezeichnungen Dessins de 1848-1998. Spiegelspiele im Schweizerhaus, Editions Suzanne Hurter, Genève, 1998 ; de la biographie de Louis d’Affry 1743-1810, premier landamman de la Suisse. La Confédération suisse à l’heure napoléonienne, Editions Slatkine, Genève, 2003 dont la version allemande doit paraître fin 2010. Auteur en 2009 de La Révolution française pour les Nuls, Paris First 2010, il a fait paraître en juin 2010, chez Cabédita à Bière : Du Major Davel au Général Guisan. Illustres soldats vaudois dans le Monde. Guide historique du canton de Fribourg et de la Suisse à l’usage des nouveaux Fribourgeois, Département de l’Intérieur du canton de Fribourg, Fribourg, 2010. A paraître en français et en allemand.

La Révolution française pour les Nuls, Paris, Editions First, 2009, 420 pages.


Citoyen d’honneur de la ville de Rueil-Malmaison. Médaille d’argent reçue en 1992.

Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres, depuis le 20 avril 1995.

Médaille d’Argent du Rayonnement culturel remise le 5 octobre 2001 par la Section Suisse de la Renaissance Française.

Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques, par décret du 10 octobre 2003, remises officiellement le mardi 8 juin 2004 au Phénix à Fribourg.

Prix d’encouragement, dans la catégorie des thèses de doctorat, de l’Association suisse d’histoire et de sciences militaires/Schweizerische Vereinigung für Militärgeschichte und Militärwissenschaft, remis le 10 octobre 1998 au château de Prangins.

Depuis 1988, vice-président de l’Alliance française de Fribourg. (Instigateur des rencontres franco-fribourgeoises en 1988, dans le but de rassembler annuellement les différentes associations d’inspiration française de Fribourg (Société Française, U.F.E., Alliance Française) autour d’un thème commun.

Depuis l’été 1989, rédacteur-responsable du Trèflestriel, un journal au village (Marsens), devenu Mars en tous sens. Un journal aux villages au printemps 2001.

Depuis le 31 mars 2001, membre du Conseil de la fondation Archivum Helveto-Polinicum à Fribourg.

Depuis septembre 2006, Conseiller scientifique de la délégation suisse du Souvenir napoléonien présidée par Eric Caboussat.

Compétences IRO-Concepteur et réalisateur du parcours didactique intitulé : « Le génie inventif de Fribourg », stand officiel de la ville de Fribourg, hôte d’honneur de la Foire de Fribourg, Forum Fribourg, du 28 septembre au 7 octobre 2007. (Exposition officielle dans le cadre de l’année du 850e anniversaire de la fondation de Fribourg).
Une palette d’inventions variées et instructives, passées et présentes sont présentées sous forme de 18 panneaux lumineux qui dévoilent des découvertes à la fois sérieuses, poétiques, voire gastronomiques. De plus, celles-ci sont présentées conjointement en langue française et en allemand.
Cf. article de Gillian Simpson, Mars en tous sens, no 27, automne 2007 : « Un Marsensois crée pour la Cité des Zaehringen, une exposition sur le génie inventif de Fribourg », p. 13-16. Voir l’article de Gillian Simpson pour L’Objectif, du 28 septembre au 11 octobre 2007, no 378, p. 29 : « Exposition. Vous avez dit Fribourg inventif ? ». Voir l’article de Julie Rudaz : « Hommage aux inventions fribourgeoises », La Liberté, vendredi 28 septembre 2007, p. 17.
Voir également l’article de Carole Schneuwly : « Erfinderische Freiburger » in Freiburger Nachrichten, Samstag, 6. Oktober 2007, S. 6. Voir la page consacrée à cette exposition in Suisse/Swiss Magazine, no 219/220, novembre-décembre 2007, p. 11 : « Insolite. Le génie inventif de Fribourg ».
L’exposition « Le génie inventif fribourgeois » a été présenté au forum de la médiathèque Jacques Baumel de Rueil-Malmaison près de Paris, du 31 mars au 25 avril 2009. Voir à ce sujet l’article « Jumelage. Réception officielle de la Ville de Fribourg à Rueil-Malmaison », 1700, Bulletin de la ville de Fribourg, no 256, juin 2009, p. 11. Cf. Suisse/Swiss Magazine, no 235/236, mars-avril 2009, p. 29. Voir aussi La Liberté, samedi 28 mars 2009, p. 17 (article de MDL).
http://www.mediatheque-rueilmalmaison.fr/exposition_le_genie_inventif_de_fribourg_article1733.html

-Recherches et travaux sur l’invention de la Suisse moderne par Napoléon Bonaparte en 1803. Voir par exemple : Sous la direction de Alain-Jacques Czouz-Tornare : Quand Napoléon Bonaparte recréa la Suisse, Actes du colloque de La Sorbonne du 8 mars 2003, Paris, 2005, Société des études robespierristes, collection études révolutionnaires no 7, Société des études robespierristes, 251 pages. Voir par exemple lundi 13 mars 2006 : Conférence-Présentation du livre Quand Napoléon Bonaparte recréa la Suisse à la salle de conférence de l’ambassade de Suisse à Paris à l’invitation du Ministre plénipotentiaire près l’Ambassade de Suisse Christian Meuwly.

Voir également par exemple : « Une Suisse inventée par la France », IRO magazine. Revue de l’invention et de l’innovation en Romandie. Rubrique Histoire, no 22, 2010, p. 5.

-Installation à Marsens, route des Gottes 30, du premier Swissmodule (Igloo en bois inventé par Pierre Clerc à Bulle) à vocation résidentielle. Visite sur demande.

Hobbies-Musique classique: Camille Saint-Saëns, Friedrich Nietzsche (oui le philosophe!), Richard Strauss, Georges Delerue...
-Lecture (Céline, Saint-Exupéry, Nietzsche. Ernst Jünger...)
-Etude de l’Antiquité tardive et du paganisme.
-les vieilles séries télévisées et le cinéma des annes 30 et 40 du siècle dernier.
-Le vélo et les voyages.
 
Depuis21.07.2010
 

Réserve : Le contenu de cette page est sous la seule responsabilité de la personne qui s'y présente.




Imprimer la page
_
_
IRO Magazine

IRO magazine

Revue de presse

Medias / presse

INVENTION.CH - GEM Genève

GEM Genève

Web TV

Web TV

Espace China Invention

China invention

Liens / PME-CH

Liens / PME-CH

Espace Download

Download

Espace Juniors et jeux

Juniors /jeux


Monde économique